Nos missions

  • Animer et coordonner les travaux et les réflexions de la Fédération sur des thèmes transverses : stratégie de normalisation, évolutions de la règlementation nationale ou européenne, évaluation de la conformité, lutte contre les produits non-conformes ou dangereux, industrie du futur.
  • Représenter la profession dans les instances (inter)nationales de normalisation, auprès de l’Alliance pour l’industrie du futur, du MEDEF et d’ORGALIME.
  • Assurer une liaison avec les Services publics (DGE, DGCRF) ou l’Union Européenne, pour ce qui concerne la normalisation, la surveillance du marché et la règlementation technique.

Les priorités

  • Coordonner l’activité de normalisation et rechercher chaque fois que nécessaire, en liaison avec les syndicats, des positions communes au sein de la FIEEC.
  • Exercer une influence sur la politique adoptée en matière de normalisation, de certification et d’accréditation.
  • Accompagner les entreprises du secteur dans la prise en compte des enjeux portés par l’industrie du futur.
  • Défendre les intérêts du secteur électrique et accompagner la promotion des intérêts français à l’international.

Les objectifs

  • Maîtriser la normalisation du secteur électrique sur le plan national, européen et international.
  • Etre acteur de la normalisation européenne et internationale, et contribuer à la définition de la stratégie internationale de normalisation.
  • Assurer le suivi de l’accréditation et de la certification française pour le secteur électrique, contrôler la marque NF pour le secteur électrique, assurer le suivi de la certification internationale au travers des marques de certification de l’IEC.
  • Développer l’offre technologique des entreprises du secteur électrique

Nos actions

  • Animer le travail de la Commission fédérale de politique technique (CFPT), qui participe à la définition de la stratégie technique de la FIEEC.
  • Animer la réflexion de la Fédération sur la lutte contre les produits non conformes ou dangereux.
  • Promouvoir la certification et l’évaluation de la conformité comme un élément indispensable de la stratégie de l’entreprise industrielle, permettant de développer la confiance dans les produits et d’accéder au marché international
  • Contribuer à la valorisation et à la promotion de la marque NF Electricité
  • Organiser des débats ou des rencontres sur la normalisation, l’industrie du futur, l’évaluation de la conformité.
  • Animer le groupe de coordination FIEEC « Alliance pour l’industrie du futur ».
  • Participer activement aux travaux de normalisation nationaux (AFNOR, CTELEC), européens (CENELEC, ETSI) et internationaux (IEC, ISO, ITU).
  • Rencontrer régulièrement les Services publics (DGE, DGCCRF)
  • Assurer la collaboration avec l’ETSI sur les thèmes d’intérêt commun, comme la cybersécurité, l’Internet des objets et l’Internet des objets industriels, et les aspects data privacy.

Les représentations extérieures

  • Représenter la profession auprès des instances de normalisation, d’évaluation de la conformité et de certification (présidence du comité directeur de la certification du LCIE, qui pilote la marque NF électricité) et dans les systèmes d’évaluation de la conformité internationaux (IEC).
  • Représenter la Fédération auprès de la Commission « Normalisation » du MEDEF.
  • Représenter la fédération au sein de l’Alliance pour l’industrie du futur.
  • Contribuer aux travaux de la fédération européenne ORGALIME
  • Assurer une liaison entre les syndicats et les Services publics (SQUALPI, DGCRF) ou l’Union Européenne, pour ce qui concerne la normalisation et la règlementation.
  • Participation à la définition de la stratégie de la normalisation, de la certification et de la réglementation technique européenne.
  • Surveillance du marché et lutte contre la contrefaçon – Participation active aux travaux de révision des directives européennes et des textes nationaux d’application

Contributions

  • Convention sur la lutte contre les produits non conformes ou de contrefaçon, signée le 3 novembre 2015 par la FIEEC, la FFB et la FIM ;
  • Contribution aux évolutions des règles de la normalisation française ;
  • Contribution aux réflexions stratégiques de la FIEEC (« FIEEC – Une histoire d’avenir » ; « Les industries électrotechnologiques au cœur de la société numérique », déc. 2015 ; « Les industries électrotechnologiques au cœur de la lutte contre le réchauffement climatique », oct. 2015.
  • Contribution au « Guide pratique de l’usine du futur – Enjeux et panoramas de solutions » ; contribution à l’ouvrage « Règlementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielle », publié par La fabrique de l’industrie ;
  • Contribution à l’Initiative conjointe européenne sur la normalisation ;
  • Au sein de l’AFNOR : contribution aux orientations du Comité stratégique Electrotechnologies.
Jacques LEVET

Jacques LEVET

Directeur Affaires techniques

Ligne directe :
01 45 05 70 50
jlevet@fieec.fr