La crise sanitaire souligne le rôle majeur des infrastructures numériques pour permettre le télétravail, la télémédecine, l’e-administration… mais également pour saisir les opportunités de la révolution numérique.

C’est dans ce contexte que s’est tenu le webinaire organisé conjointement par la FIEEC et le MEDEF intitulé « Entreprises : Connectez-vous ! » le 20 novembre dernier.

Il a rassemblé des membres des deux organisations, entreprises ou associations notamment.

A cette occasion, M. Zacharia Alahyane, Directeur du Programme France THD et du Programme France Mobile de l’ANCT – Agence nationale de la cohésion des territoires, a réalisé un état d’avancement du Plan France Très Haut Débit et rappelé les mesures du Plan de relance en faveur de l’aménagement numérique de la France.

Par ailleurs, Marc LEBLANC, Président d’Objectif fibre, a présenté les travaux de la plateforme notamment les bonnes pratiques professionnelles indispensables pour le déploiement de réseaux homogènes, de qualité et pérennes, en particuier en ce qui concerne le raccordement des entreprises et locaux professionnels au FttH.

Il a enfin rappelé la nécessaire mobilisation des compétences RH requises et de la normalisation pour un déploiement optimal.

 

Jusqu’au 28 février 2021, pour tout recrutement d’un alternant préparant un titre professionnel ou diplôme du CAP au Bac +5, les employeurs bénéficient d’une prime à l’embauche de 5 000€, pour un alternant de moins de 18 ans, et de 8 000€ pour un alternant majeur de moins de 30 ans. A noter que tous les certificats de qualification professionnelle sont aussi concernés, qu’ils fassent mention d’un niveau ou pas. Sont aussi éligibles à la prime, les apprentis en situation de handicap et les sportifs de haut niveau en reconversion. Ces publics ne sont pas soumis à la limite d’âge. De bonnes raisons supplémentaires de faire le choix de l’alternance, pour nos jeunes, comme pour nos entreprises.

Comment en bénéficier ? Cette aide exceptionnelle sera perçue pour la première année de contrat quelle que soit la taille de l’entreprise. Une seule condition, pour les entreprises de plus de 250 salariés : respecter un quota de 5% d’alternants dans ses effectifs au 31 décembre 2021. Ce quota est réduit à 3% si l’entreprise justifie d’une augmentation du nombre d’alternants d’au moins 10% par rapport à 2020.

Quel est le coût ? Avec cette mesure, pour la première année du contrat, le reste à charge pour le recrutement d’un jeune en alternance n’a jamais été aussi faible ! Et pour les apprentis, si le contrat se poursuit dans la même entreprise, cette dernière est éligible à l’aide unique à l’embauche. Elle pourra donc percevoir 2 000 euros la deuxième année d’exécution du contrat et 1 200 euros la troisième année d’exécution du contrat.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : alternance.medef.com

Pour la 10ème année, le Prix FIEEC CARNOT de la Recherche Appliquée récompense des chercheurs ayant mené, avec une PME ou une ETI, un partenariat de recherche ayant eu un réel impact économique (augmentation du chiffre d’affaires, création d’emploi). C’est l’occasion pour ces entreprises de valoriser leurs partenariats avec des structures de recherche publiques, notamment à l’occasion des Rendez-vous Carnot à Lyon, Palais des Congrès, le 19 novembre 2020.

Le dépôt des candidatures doit être effectué à l’adresse aallemand@fieec.fr

_____

Dépôt des candidatures auprès de Alexandre ALLEMAND : aallemand@fieec.fr

Date limite de dépôt des candidatures : Vendredi 16 octobre 2020 – 17h

Pour toute autre demande concernant le concours, merci de contacter Jacques Larrouy : jacques.larrouy@aicarnot.fr

_____

Consulter le règlement

Dossier de candidature (format Word modifiable)

Voir le Flyer

_____

Pour consulter le site du réseau Carnot : https://www.instituts-carnot.eu/

Pour plus d’informations sur les Rendez-vous Carnot : https://www.rdv-carnot.com

 

 

Cher lecteur,

Pour son deuxième numéro, ELECTROTECH – le magazine trimestriel des industries électriques, électroniques et de communication – s’est rendu au Consumer Electronics Show de Las Vegas pour vous livrer les tendances présentées au plus grand salon tech du monde.

Nous avons également eu l’honneur de nous entretenir avec Agnès PANNIER-RUNACHER, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie et des Finances, qui dessine notamment un bilan de l’initiative « 2019, année de l’industrie ». Enfin, vous trouverez une interview regards croisés sur les infrastructures énergétiques et numériques, ainsi que de nombreux articles sur l’actualité de nos industries, de nos partenaires et de nos adhérents.

Bonne lecture,

Benoît LAVIGNE

Délégué Général de la FIEEC

Pour consulter ou télécharger le magazine, cliquez ici.

C’est par le renforcement du déploiement des systèmes de mesure énergétique, de gestion active et d’équipements électriques performants dans les bâtiments que l’atteinte des objectifs énergétiques et climatiques de la France sera possible.

Ce constat est révélé par l’étude qualitative et quantitative menée par le cabinet PwC pour le compte de la filière électrique.

Alors que l’efficacité énergétique peine à décoller et que le secteur du bâtiment représente toujours 20 % des émissions de CO2 en France, 7 fédérations et associations (FFIE, FIEEC, GIMELEC, IGNES, Promotelec, SERCE, UFE) représentant l’ensemble de la filière électrique font état, à travers cette étude, des leviers à actionner pour accélérer la rénovation et la transformation des bâtiments, qu’ils soient à usage d’habitation ou tertiaires.

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez-ici.

Pour consulter la synthèse de l’étude, cliquez-ici.

Paris, le 17 septembre 2019 – Quelques mois après la signature du Contrat stratégique de la filière électronique par Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Économie et des Finances, et les organisations professionnelles structurantes de la filière (FIEEC, ACSIEL, Embedded France, SNESE, SPDEI), le Comité Stratégique de Filière (CSF) « Industrie Électronique » se dote d’un site internet.

Conçu pour faire connaître et promouvoir les enjeux clés de l’industrie électronique française, le site internet http://www.filiere-electronique.fr/ constitue une véritable plateforme de ressources utiles aux membres de la filière et plus largement aux entreprises utilisatrices d’électronique. Il offre de nombreuses informations qui permettent aux acteurs concernés de participer activement aux travaux du CSF. Le site internet référence ainsi les outils phares permettant d’appréhender les six leviers d’action du CSF « Industrie Électronique », validés par le Conseil national de l’industrie (CNI) et formalisés dans le contrat stratégique de filière : l’innovation, l’industrie électronique du futur, la diffusion de l’électronique, les compétences et emplois, l’international et l’intelligence artificielle.

« La Filière électronique, socle industriel incontournable de la révolution numérique et de la transition énergétique, comprend une multitude d’acteurs dans des domaines allant des technologies de la nanoélectronique et de l’électronique de puissance jusqu’aux activités d’assemblage et d’intégration, disposant de compétences, de technologies et de savoir-faire reconnus. Avec ce site Internet, nous proposons une vitrine commune où exposer et promouvoir cette formidable richesse pour notre pays. C’est un pas de plus vers la transformation de ces atouts en véritable dynamique permettant de modifier en profondeur la perception et l’attractivité de la filière en France ainsi qu’à l’international » souligne Thierry TINGAUD, Président du CSF « Industrie Électronique ».

A propos du CSF « Industrie Électronique »

Avec la création du Comité Stratégique de Filière dédié à l’industrie électronique par le Conseil National de l’Industrie (CNI) présidé par le Premier ministre, l’ensemble des composantes de la filière électronique s’est regroupé sous une même bannière avec l’ambition de rendre son industrie encore plus performante et, compte-tenu de son caractère pervasif, d’entraîner l’ensemble de l’industrie française dans la voie de la modernisation. L’industrie électronique compte 1 100 entreprises, hautement spécialisées et qualifiées, et représente 250 000 emplois. Son chiffre d’affaires s’élève à 15 milliards d’euros.

Le Communiqué de presse est disponible en téléchargement sur ce lien.

Contact presse :

Julie BAGDIKIAN

01 45 05 70 57 / 06 26 90 14 49

jbagdikian@fieec.fr

 

Le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022, c’est-à-dire proposer un accès à Internet performant à l’ensemble des logements, des entreprises et des administrations. Ce Plan mobilise une filière industrielle française d’excellence composée d’entreprises chargées de concevoir, de réaliser et d’exploiter les réseaux THD (équipementiers, installateurs, opérateurs, industriels des réseaux d’initiative publique, etc.). C’est une véritable opportunité pour les pôles industriels, notamment de la construction (BTP), et des équipements (câbles, fibre, etc.), et un vivier d’emplois important. Rappelons que la France est le premier producteur de fibre optique en Europe ! Pour mobiliser et coordonner l’ensemble des acteurs concernés, les organisations professionnelles ont initié, dès mai 2009, la mise en place d’une plateforme de travail collaborative : Objectif Fibre. Cette plateforme a pour but d’assurer un déploiement massif et de qualité pour la fibre en France en identifiant les freins opérationnels et en produisant des outils pratiques d’intérêt multisectoriel permettant d’y remédier, notamment en ce qui concerne l’offre de formation.

La 1ère brochure pratique du plateau technique de formation aux métiers du déploiement et de la maintenance des réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) publiée en 2014, présentait le cadre permettant le développement de nouveaux plateaux techniques dédiés aux métiers du déploiement des réseaux FTTH. Cette première édition soulignait déjà l’importance de placer les apprenants dans les conditions les plus proches possibles de la réalité opérationnelle d’un chantier. La démarche initiée par Objectif Fibre a permis de créer les conditions favorables pour professionnaliser l’offre de formation et de référencer 42 centres de formation au 1er juin 2019. Objectif Fibre publie aujourd’hui la brochure « Plateau technique de formation aux métiers du déploiement et de la maintenance des réseaux en fibre optique mutualisé (FttH) », consultable ici.

Pour plus d’infos sur Objectif Fibre : www.objectif-fibre.fr

A l’issue de l’Assemblée Générale Événementielle du 4 juillet 2019, le rapport d’activité annuel 2018-2019 de la FIEEC a été publié. Retraçant les travaux menés par la Fédération sur les grands dossiers qui entrent dans son périmètre, il est consultable ici.

Rapport d’activité 2018-2019

Le mandat de Madame Julie MACAIRE a été renouvelé en tant que représentante suppléante du MEDEF au Collège professionnel de la Commission des Clauses Abusives à partir du mois de décembre 2017 et pour une durée de trois ans.

Visualiser le document