Paris, le 17 septembre 2019 – Quelques mois après la signature du Contrat stratégique de la filière électronique par Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Économie et des Finances, et les organisations professionnelles structurantes de la filière (FIEEC, ACSIEL, Embedded France, SNESE, SPDEI), le Comité Stratégique de Filière (CSF) « Industrie Électronique » se dote d’un site internet.

Conçu pour faire connaître et promouvoir les enjeux clés de l’industrie électronique française, le site internet http://www.filiere-electronique.fr/ constitue une véritable plateforme de ressources utiles aux membres de la filière et plus largement aux entreprises utilisatrices d’électronique. Il offre de nombreuses informations qui permettent aux acteurs concernés de participer activement aux travaux du CSF. Le site internet référence ainsi les outils phares permettant d’appréhender les six leviers d’action du CSF « Industrie Électronique », validés par le Conseil national de l’industrie (CNI) et formalisés dans le contrat stratégique de filière : l’innovation, l’industrie électronique du futur, la diffusion de l’électronique, les compétences et emplois, l’international et l’intelligence artificielle.

« La Filière électronique, socle industriel incontournable de la révolution numérique et de la transition énergétique, comprend une multitude d’acteurs dans des domaines allant des technologies de la nanoélectronique et de l’électronique de puissance jusqu’aux activités d’assemblage et d’intégration, disposant de compétences, de technologies et de savoir-faire reconnus. Avec ce site Internet, nous proposons une vitrine commune où exposer et promouvoir cette formidable richesse pour notre pays. C’est un pas de plus vers la transformation de ces atouts en véritable dynamique permettant de modifier en profondeur la perception et l’attractivité de la filière en France ainsi qu’à l’international » souligne Thierry TINGAUD, Président du CSF « Industrie Électronique ».

A propos du CSF « Industrie Électronique »

Avec la création du Comité Stratégique de Filière dédié à l’industrie électronique par le Conseil National de l’Industrie (CNI) présidé par le Premier ministre, l’ensemble des composantes de la filière électronique s’est regroupé sous une même bannière avec l’ambition de rendre son industrie encore plus performante et, compte-tenu de son caractère pervasif, d’entraîner l’ensemble de l’industrie française dans la voie de la modernisation. L’industrie électronique compte 1 100 entreprises, hautement spécialisées et qualifiées, et représente 250 000 emplois. Son chiffre d’affaires s’élève à 15 milliards d’euros.

Le Communiqué de presse est disponible en téléchargement sur ce lien.

Contact presse :

Julie BAGDIKIAN

01 45 05 70 57 / 06 26 90 14 49

jbagdikian@fieec.fr

 

Le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022, c’est-à-dire proposer un accès à Internet performant à l’ensemble des logements, des entreprises et des administrations. Ce Plan mobilise une filière industrielle française d’excellence composée d’entreprises chargées de concevoir, de réaliser et d’exploiter les réseaux THD (équipementiers, installateurs, opérateurs, industriels des réseaux d’initiative publique, etc.). C’est une véritable opportunité pour les pôles industriels, notamment de la construction (BTP), et des équipements (câbles, fibre, etc.), et un vivier d’emplois important. Rappelons que la France est le premier producteur de fibre optique en Europe ! Pour mobiliser et coordonner l’ensemble des acteurs concernés, les organisations professionnelles ont initié, dès mai 2009, la mise en place d’une plateforme de travail collaborative : Objectif Fibre. Cette plateforme a pour but d’assurer un déploiement massif et de qualité pour la fibre en France en identifiant les freins opérationnels et en produisant des outils pratiques d’intérêt multisectoriel permettant d’y remédier, notamment en ce qui concerne l’offre de formation.

La 1ère brochure pratique du plateau technique de formation aux métiers du déploiement et de la maintenance des réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) publiée en 2014, présentait le cadre permettant le développement de nouveaux plateaux techniques dédiés aux métiers du déploiement des réseaux FTTH. Cette première édition soulignait déjà l’importance de placer les apprenants dans les conditions les plus proches possibles de la réalité opérationnelle d’un chantier. La démarche initiée par Objectif Fibre a permis de créer les conditions favorables pour professionnaliser l’offre de formation et de référencer 42 centres de formation au 1er juin 2019. Objectif Fibre publie aujourd’hui la brochure « Plateau technique de formation aux métiers du déploiement et de la maintenance des réseaux en fibre optique mutualisé (FttH) », consultable ici.

Pour plus d’infos sur Objectif Fibre : www.objectif-fibre.fr

A l’issue de l’Assemblée Générale Événementielle du 4 juillet 2019, le rapport d’activité annuel 2018-2019 de la FIEEC a été publié. Retraçant les travaux menés par la Fédération sur les grands dossiers qui entrent dans son périmètre, il est consultable ici.

Rapport d’activité 2018-2019

Le mandat de Madame Julie MACAIRE a été renouvelé en tant que représentante suppléante du MEDEF au Collège professionnel de la Commission des Clauses Abusives à partir du mois de décembre 2017 et pour une durée de trois ans.

Visualiser le document

Pour la quatrième année consécutive, le prix FIEEC/F2I de la recherche appliquée a été décerné, à trois chercheurs, dans le cadre des Rendez‐vous Carnot, le mercredi 8 octobre. Joseph Puzo, Vice‐président de la FIEEC (Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication) et Bernard Bismuth, Président du Club Rodin, think tank de la profession, ont remis hier le Prix FIEEC/F2I qui récompense, chaque année, des chercheurs dont les travaux de recherche, à travers un partenariat avec une PME/ETI, ont contribué à générer de la croissance et des emplois sur le territoire.
Le premier prix a été attribué à Monsieur Jean‐Luc DANGER, de l’institut Carnot Télécom & Société numérique, le second prix récompense Monsieur Jean‐François PINTOS, chercheur à l’institut Carnot CEA LETI dans le domaine des télécommunications et le troisième prix est attribué à Monsieur Vincent ROCA, titulaire d’une thèse de doctorat en informatique, d’une Habilitation à Diriger des Recherches et chercheur à l’institut Carnot Inria.

 Télécharger de Communiqué de presse