L’Electronique de puissance,
un enjeu stratégique pour la filière française

 

Le 15 juin dernier, experts et industriels se sont réunis autour de la 1e édition des « Rencontres de l’Innovation Technologique » organisée par la FIEEC. Conçues comme un cycle de rencontres autour de l’innovation technologique réunissant à chaque fois 2 grands témoins, il s’agit de partager les visions et expériences en favorisant les transferts d’innovation d’un marché à un autre autour de nouveaux produits ou process.

Cette 1e rencontre qui a rencontré un franc succès a permis de souligner le rôle fondamental de l’électronique de puissance dans les véhicules notamment. Rémi Bastien, vice-président de Renault qui intervenait comme Directeur du Programme PFA y a exposé, de façon claire et documentée, toute l’importance de cette Plateforme Automobile et les enjeux auxquels elle est soumise. Grâce à cette instance, la France s’est inscrite dans un challenge d’Excellence où tout doit être mis en œuvre pour réussir.

L’un des enjeux majeurs est la révolution des « WIDE BAND GAP » où les semi-conducteurs de nouvelle génération au Carbure de Silicium – les Sic, ou au Nitrure de Gallium – les GaN, vont bousculer les solutions Silicium. Toute la chaîne va être concernée, fabricants de semi-conducteurs, de circuits imprimés, intégrateurs. Un maitre mot : rendement optimum pour des produits décarbonés, au coût le meilleur. Les fabricants de semi-conducteurs sont donc impliqués avec au premier rang, notamment STMicroelectronics qui est l’un des leaders mondiaux.

Thierry Tingaud, vice-président Exécutif de ST, a quant à lui dressé un bilan des activités du groupe et de son engagement dans la Recherche et l’Innovation. Avec un focus tout particulier sur l’automobile, où STMicroelectronics intervient non seulement sur l’Electronique de Puissance mais aussi dans les ADAS (Advanced driver-assistance systems).

L’idée forte à retenir « Ça se passe maintenant, l’urgence est extrême et la coopération entre les acteurs, privés mais aussi publics, est fondamentale ! »

Comme l’a fait ressortir Benoit Lavigne, délégué général de la FIEEC, il s’agit d’un « challenge magnifique pour la filière française qui a de nombreux atouts pour réussir, et se doit d’être au rendez-vous de ce défi ». Coopérer pour le meilleur et la réussite de tous, il en va de la pérennité de ce secteur essentiel de notre économie !

Retrouvez la présentation de Rémi Bastien, Directeur du programme Electronique de puissance – PFA

Retrouvez la présentation de Thierry Tingaud, Vice-président Exécutif de STMicroelectronics