🏆La 6e édition des Trophées Numériques de la CPME nationale avait lieu le mercredi 23 avril au Campus Cyber à Paris. La FIEEC, en tant que partenaire, assistait à cet événement placé sous le signe de l’audace et de l’action.

🖥 Le président de la CPME, François Asselin, à accueilli les participants avec ces mots : « Prendre le virage du numérique ne s’improvise pas, nous n’avons pas toujours les ressources humaines dédiées mais une chose est sûre : nous n’avons plus le choix.  »

👏 Les prix décernés dans 5 catégories ont mis à l’honneur des lauréats hyper dynamiques et particulièrement déterminés, dont l’action remarquable en matière de transformation numérique s’est traduite par un accroissement de chiffre d’affaires ou de notoriété, par le succès d’une reprise d’activité, par l’amélioration de sa marque employeur ou valorisant son savoir-faire français.
Prenez le temps de découvrir la démarche des 15 finalistes en vidéo, disponibles en suivant ce lien : 15 entrepreneurs de talent issus de 8 régions, propulsés en finale des Trophées numériques de la CPME ! | CPME

 

La FIEEC a été conviée, le mercredi 24 avril, à la restitution de la consultation organisée par l’ANSSI concernant la transposition de la directive de cybersécurité NIS 2.

Les industries électriques et électroniques sont pleinement engagées pour la sécurité numérique, qui constitue un enjeu majeur dans un contexte où le numérique irrigue l’ensemble de notre société. Aussi, notre Fédération a participé activement aux trois phases de cette consultation et a porté des messages clefs qui sont ressortis lors de cette restitution :
💠 La nécessité d’une harmonisation de la transposition au niveau européen
💠 La prise en compte du coût financier et humain pour les entités régulées
💠 L’importance de sensibiliser l’ensemble du tissu économique à la cybersécurité et d’accompagner les structures assujetties à la directive.

Vincent Strubel, directeur général de l’ANSSI, a également rappelé l’importance de l’action des fédérations dans l’accompagnement des entités régulées ; la FIEEC sera au rendez-vous !
Un grand merci à l’ANSSI  et ses équipes pour le travail qui a été effectué, ainsi qu’à nos adhérents pour leur mobilisation.

« No green transition without technology », voici ce qu’a très justement rappelé Margrethe Vestager , vice-présidente de la Commission Européenne, lors de la réception d’Orgalim pour les élections européennes et à laquelle la FIEEC était conviée.
Dans un contexte marqué par des objectifs ambitieux de transition écologique et de réindustrialisation, il est primordial de rappeler que les deux vont de pair. Les industries représentées par la FIEEC produisent des équipements essentiels à la construction d’une Europe puissante et décarbonée.

Cet événement a également été l’occasion d’aborder les enjeux de compétitivité et de résilience de l’Union Européenne, en présence de Svenja Hahn (europdéputée Renew, DE), Ilan De Basso (eurodéputé S&D, SE) et Javier Ormazabal Echevarria, président d’Orgalim.

La FIEEC est ravie d’annoncer son partenariat avec la CPME nationale à l’occasion de la 6e édition des « Trophées numériques CPME », une célébration des entrepreneurs qui ont brillamment réussi leur transition vers le digital.

A travers cette collaboration, la FIEEC réaffirme l’engagement des industries électriques et électroniques en faveur de l’innovation et de la transition numérique. Nous sommes convaincus de la nécessité de cette transition, également à l’échelle des PME et TPE pour assurer la compétitivité et la pérennité de nos entreprises dans un monde numérique en constante évolution.

Cette année, le jury a sélectionné 15 finalistes, illustrant la diversité, la créativité et l’innovation dans le domaine numérique.

Les 5 lauréats 2024 se partageront une dotation d’un montant de 35 000€.

Désormais, le pouvoir est entre vos mains : à vous de décider qui seront les 5 lauréats de l’édition 2024 ! Nous vous invitons à participer activement en votant pour vos candidats favoris sur le site de la CPME.

Votre voix compte et contribuera à mettre en lumière les talents qui façonnent notre avenir numérique.

🗓️Vous avez jusqu’au 22 avril 18h, pour faire entendre votre voix. Le palmarès 2024 sera dévoilé le 23 avril.

« Les Impact Makers, sont ceux qui choisissent l’action pour atteindre un monde plus résilient et plus durable ».

« Impact Makers », c’est le maître mot du discours d’accueil de Laurent Bataille, président de Schneider Electric et vice-président de la branche électrique de la FIEEC, à « l’Innovation Summit 2024 » organisé par le groupe français à Paris les 3 et 4 avril 2024.

Au côté de Nadège Petit, Chief Innovation Officer de Schneider Electric, Laurent Bataille a donné le top départ de 2 jours rythmés par des conférences d’experts, sessions stratégiques et découverte de l’Innovation Hub.

A deux mois de l’échéance des élections européennes, la REF Thema Europe organisée par le Mouvement des Entreprises de France le 28 mars a choisi de questionner largement la puissance de l’Europe.

Parmi les sujets abordés lors de cette REF Thema Europe Doris Birkhofer, présidente de Siemens France, a mis en lumière les entreprises industrielles comme atout pour le renforcement de l’Europe, et particulièrement les industries électriques et électroniques, secteurs clefs pour assurer l’autonomie stratégique européenne.

La REF Thema Europe a également été l’occasion de rappeler la nécessité d’alléger les charges administratives qui pèsent sur les entreprises et d’assurer une cohérence de la norme au sein des différents états de l’Union européenne, des messages portés de longue date par la FIEEC.

Le mot de conclusion est revenu à Jean-Noël Barrot, ministre délégué en charge de l’Europe : « Nous sommes fiers des entrepreneurs européens puisque nous sommes un continent d’industriels et de négociants. »

Aucun texte alternatif pour cette image

Cette année, la REF Numérique du Mouvement des Entreprises de France s’est saisie du sujet incontournable pour l’industrie, et particulièrement pour les filières électriques et électroniques : l’intelligence artificielle.

Le 26 mars, la FIEEC et plusieurs de ses adhérents ont participé à cet événement qui a été l’occasion d’évoquer, entre autres, la régulation de l’IA, le financement de la recherche et de l’innovation ainsi que l’enjeu majeur des compétences.

Florence Ropion, présidente de l’AFNUM et vice-présidente numérique de la FIEEC, a mis en avant les atouts de l’IA en entreprise et la nécessité d’accompagner et de former les salariés à l’utilisation de ce nouvel outil.

Dans un contexte marqué par la volonté de faire émerger collectivement l’industrie 4.0, l’IA incarne une opportunité de taille pour nos filières.

 

Du 25 au 28 mars 2024, nos adhérents étaient nombreux à assister à Global Industrie,  grand rendez-vous annuel du monde de la production, de la distribution et de la maintenance industrielle. Démos, tables rondes, rencontres institutionnelles et business, l’événement battait son plein !

Une mention spéciale à la table ronde animée par Gaëlle Macke de Challenges qui posait la question « Comment faire la transition dans un contexte énergétique tendu ? » avec la participation de Laurent Bataille, président de Schneider Electric et vice-président de la branche électrique de la FIEEC aux côtés de Noémie Chocat VP Stratégie de Saint-Gobain et Patrice Lucas, CEO de Verallia.

Parmi les points clés de cet échange, la nécessité de visibilité a été évoquée « Ce dont les industriels ont besoin c’est de visibilité de long terme ». La question d’une concurrence loyale a également été abordée par Laurent Bataille : « Une des questions qui se posent en Europe, c’est que beaucoup des règlementations sont faites pour les producteurs européens plus que pour le marché européen. Les industriels veulent être traités de la même façon que ceux qui exportent vers l’Europe ».

Rendez-vous l’année prochaine, du 11 au 14 mars 2025 à Eurexpo Lyon !

 

 

L’édition 2024 du Prix FIEEC-Bpifrance de la Recherche appliquée est ouverte.

Ce prix récompense chaque année des chercheurs et chercheuses travaillant dans des structures publiques de recherche et dont les travaux effectués en France ont été industrialisés dans une PME ou une ETI dont le siège social est en France.

Les travaux en appelleront en priorité aux technologies de l’électricité, de l’électronique ou du numérique appliqué à la production industrielle. Les entreprises peuvent relever de tous les secteurs d’activité utilisant ces technologies.

2024 Règlement Prix FIEEC-Bpifrance Recherche appliquée

2024 Dossier candidature Prix FIEEC-Bpifrance Recherche appliquée

Rendez-vous le 21 mars 2024 à la Faculté des Sciences appliquées de Béthune, Université d’Artois avec le Pôle MEDEE.

Le Pôle MEDEE – Maîtrise Energétique des Entraînements Électriques – rassemble des entreprises et des académiques autour de 𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁𝘀 𝗰𝗼𝗹𝗹𝗮𝗯𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗳𝘀 𝗱𝗲 𝗥𝗲𝗰𝗵𝗲𝗿𝗰𝗵𝗲 & 𝗗𝗲́𝘃𝗲𝗹𝗼𝗽𝗽𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 et d’innovation dans le génie électrique.

A l’occasion du lancement des « 𝗥𝗲𝗻𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗠𝗘𝗗𝗘𝗘 », la FIEEC ouvrira officiellement ce jour-là son appel à candidatures pour le Prix FIEEC-Bpifrance de la recherche appliquée 2024.

Au programme de cette première édition des Rendez-vous MEDEE, un échange entre Bernard Bismuth, président du cercle de réflexion de la FIEEC, le Club Rodin, et François Balavoine, lauréat en 2022 pour ses recherches en partenariat avec FLIPO-RICHIR permettra de nourrir la réflexion sur les enjeux d’innovation.