Depuis le 1e octobre, le grand public peut redécouvrir la richesse de la Fée Électricité au Musée d’Art Moderne de Paris (MAM) grâce à de nouveaux outils numériques élaborés grâce à la contribution scientifique et au concours financier du réseau de la FIEEC.

Inauguré à l’occasion d’une soirée officielle de lancement réunissant l’ensemble des partenaires et mécènes, ce dispositif immersif permet de comprendre la portée scientifique et sociétale de l’œuvre de Raoul Dufy !

Crédits ©:  Raoul Dufy, La Fée Électricité, 1937, au Musée d’Art moderne de Paris ADAGP, Paris, 2021 – Photographe : Fabrice Gaboriau

 

Grâce à une importante contribution scientifique pour nourrir le contenu du dispositif, et à la mobilisation généreuse de notre réseau, un site dédié à la Fée Électricité est dorénavant disponible en français, anglais mais aussi japonais. Avec une visite à 360° de la fresque et l’accès aux biographies complètes des inventions des 108 savants.

Grâce à ce nouveau dispositif numérique, le visiteur peut désormais découvrir la Fée Electricité autour de trois parcours – dont l’un scientifique – l’invitant à découvrir les 22 savants qui ont joué un rôle essentiel dans l’histoire de l’électricité et de la science.

Comme temps fort de ce lancement, un Colloque Arts et Sciences s’est par ailleurs tenu le même jour réunissant des spécialistes de la science et de l’histoire de l’art, pour dialoguer autour des liens entre ces deux disciplines.

 

Venez découvrir le site dédié à la Fée Electricité.
Retrouvez le programme du Colloque Arts et Sciences.
Visionnez tout ou partie du replay du Colloque.

Le 23 septembre dernier, experts et industriels se sont réunis autour de la 2e édition des Rencontres de l’Innovation technologique organisée par la FIEEC sur le thème « Civil-militaire : innovations croisées ».

Autour de 2 interventions de grande qualité pour MC2 Technologies et ATOS, avec l’aimable participation du GICAT, nous avons pris la mesure des spécificités liées au marché de la défense : exigences de technologies de pointe, importance de la veille, collaboration avec l’excellence doctorale française, nécessité de fonctionner en mode agile… tout en découvrant les enjeux d’hyperfréquence, de détection et de brouillage des données.

Les questions du cloud computing et des systèmes de calculateur quantique ont également été abordées avec l’intervention de ATOS, qui développe des technologies civiles et les adapte pour l’environnement de défense.

Le numérique est plus que jamais un démultiplicateur de force, avec un avantage lié à la maitrise de l’information dans un volume toujours croissant de données, qui nécessite le recours à l’Intelligence Artificielle. Le digital est en quelques sorte devenu un « champ de bataille » avec un potentiel de développement énorme, et en miroir de nombreux enjeux liée à la cyberguerre autour notamment des objets intelligents.

Parmi les applications émergentes : l’électronique de défense, la cybersécurité, le big data ou encore la puissance de calcul avec les simulateurs quantiques. Incontestablement, pour les industries de nos filières, la défense reste un domaine de développement et de conquête de marchés !

Retrouvez la présentation de Christophe GAQUIERE, Co-fondateur de MC2 Technologies

Retrouvez la présentation de Stéphane JANICHEWSKI, Vice-président du groupe ATOS

Dans le contexte de crise sanitaire qui a mis l’ensemble du pays à rude épreuve, une mission d’information sur la résilience nationale a été engagée le 30 juin 2021 à l’Assemblée nationale sur les moyens d’anticiper et de s’armer face à de nouvelles menaces.  Et ce à tous les niveaux de l’organisation – sur le plan de l’ingénierie, de la logistique et des moyens mobilisés – avec l’éclairage des acteurs du territoire, soignants, entrepreneurs, industriels, force de l’ordre et associations.

Cette mission s’attache à analyser les principaux risques qui pèsent sur le pays – parmi lesquels les ruptures d’approvisionnements en énergie, le risque cyber, biologique et sanitaire ou encore les risques naturels et technologiques.. – et à évaluer la capacité des institutions, de la société mais également de l’économie et des citoyens à y faire face.

Le 15 septembre dernier, le président de la FIEEC M. Laurent TARDIF est donc intervenu pour rappeler le soutien sans faille des industries électro-technologiques pour permettre à notre pays d’être plus résilient face à une crise. D’abord, en anticipant les risques et en investissant pour être prêt le jour venu. Ensuite en maintenant les capacités de production actives et proches du territoire national, autant que possible. En soutenant en permanence l’innovation, notamment sous l’impulsion de la commande publique dans le cadre de la passation des marchés. Et enfin en misant sur la capacité de maintenance, en termes de qualité constante des équipements, de sécurité mais également de formation des professionnels. L’occasion également de rappeler combien les entreprises de l’électro-technologie s’engagent dans des objectifs de décarbonation ambitieux.

Pour visionner l’intervention de la FIEEC, accédez au replay de la table ronde (03 :20 :32’)

 

La FIEEC a le plaisir de vous convier à sa 2e Rencontre de l’Innovation Technologique sur le thème « Civil – Militaire : Innovations croisées » en présence de grands témoins qui partageront en exclusivité leur vision et leur expérience autour des tendances technologiques de leur secteur :

Le Jeudi 23 septembre
de 18h à 19h30
En format 100% digital

Je m’inscris


Avec l’intervention de :

Christophe GAQUIERE
MC2 Technologies
Co-fondateur – Professeur à l’Université de Lille
Hyperfréquences – Détection et Brouillage – Enjeux de sécurité

Stéphane JANICHEWSKI
ATOS
Vice-Président du Groupe
Responsable des enjeux de Défense
Digital & Techniques de l’Innovation

Et l’aimable participation de :

Alexandre BURST, Responsable Innovation du GICAT
Laurent de JERPHANION, Directeur marketing d’ATOS

Ce webinaire sera introduit et animé par Benoit LAVIGNE, Délégué général de la FIEEC

Pour la première année, le CSF Industrie électronique et ses organisations professionnelles membres (ACSIEL, Embedded France, FIEEC, SNESE, SPDEI) ont partagé un Espace commun situé au centre du Village de l’Electronique du salon Global Industrie à Eurexpo Lyon du 6 au 9 septembre.

Le CSF Electronique était ainsi représenté lors de la réunion plénière du Conseil National de l’Industrie qui s’est tenue le 6 septembre en inauguration du Salon et qui a été clôturée par le Premier ministre

Cette mobilisation sur le plus grand salon industrie français a permis d’offrir aux membres de la filière un Espace de networking et de mise en partenariat avec les filières aval et les acteurs institutionnels.

8 événements ont fait vivre l’Espace de la filière durant ces 4 jours.

A l’honneur, le partenariat avec les Pouvoirs publics marqué par la venue du Directeur de Cabinet et du Conseiller électronique de Madame la Ministre Agnès PANNIER-RUNACHER, les présentations de BPI France, Business France et CCI France International, de l’EDEC Electronique, de l’étude sur les circuits imprimés, d’IPC, de l’étude sur la valeur ajoutée de l’offre électronique française pour la filière électrique ou encore la remise du concours de brasure.

Après l’annulation de la précédente édition, Global Industrie revient avec plus d’ambitions que jamais. Et avec la volonté première d’aider les entreprises, et leur écosystème, à renouer avec la croissance !

Pour faciliter le parcours des visiteurs, l’édition 2021 de Global Industrie inaugure une nouvelle sectorisation composée de 15 univers, regroupant les équipements, les savoir-faire, les matières premières et les machines.

La Filière Electronique, au carrefour de la quasi-totalité des univers, occupe cette année une partie du Hall 6 avec 73 exposants représentants les différents métiers et compétences de cette industrie qui pèse 15 milliards d’euros et génère 80 000 emplois directs/170 000 emplois indirects.

Cet univers électronique accueille les entreprises exerçant leurs talents dans 4 domaines :

  • Les composants, actifs, passifs, électromécaniques, fils et câbles, leurs fabricants et distributeurs,
  • Les équipements nécessaires à la production de cartes et systèmes électroniques et leurs consommables,
  • Les périphériques et accessoires tels que les capteurs et appareils de contrôle et de test,
  • Les savoir-faire et la fabrication couvrant l’industrialisation, la fabrication de prototypes, de sous-ensembles ou ensembles complets électroniques, électromécaniques, mécatroniques, les activités de test, le bobinage, l’usinage, etc.

Au cœur de cet univers, les visiteurs seront fortement attirés par le Village électronique sous la bannière du CSF Electronique – Comité Stratégique de la Filière électronique situé au :

 

Stand institutionnel 6C84

Occupé par la FIEEC, le CSF Electronique et les syndicats ACSIEL, SPDEI et SNESE

Un programme riche de conférences et de rencontres in situ sera proposé tout au long du Salon.

Nous vous y attendons nombreux !

Pour téléchargez le programme, cliquez ici.

Pour la 11ème édition, le Prix FIEEC CARNOT de la Recherche Appliquée récompense des chercheurs ayant mené, avec une PME ou une ETI, un partenariat de recherche ayant eu un réel impact économique (i.e. augmentation du chiffre d’affaires, création d’emploi, etc.).

C’est également l’occasion pour ces entreprises de valoriser leurs partenariats avec des structures de recherche publiques, à l’occasion des Rendez-vous Carnot à Lyon au Centre des Congrès, le 18 novembre 2021.

_____

Dépôt des candidatures auprès de Emmanuelle Legrand : elegrand@fieec.fr

Date limite de dépôt des candidatures : jeudi 21 octobre 2021 à 17h00

Pour toute autre demande concernant le concours, merci de contacter Jacques Larrouy : jacques.larrouy@aicarnot.fr

___

Consulter le règlement

Accéder au dossier de candidature (format Word modifiable)

Voir le Flyer

_____

Pour consulter le site du réseau Carnot : https://www.instituts-carnot.eu/

Pour plus d’informations sur les Rendez-vous Carnot : https://www.rdv-carnot.com

Cette première édition HORIZONS HYDROGENE qui se tiendra au Centre de conférences Pullman Paris Bercy, dont la FIEEC est partenaire, se positionne comme le congrès premium sur le marché de l’Hydrogène en France. Avec 48h d’interventions, il s’agit d’une véritable opportunité de s’informer, débattre, faire une veille complète sur les dernières innovations et projets en cours sur ce marché en pleine ébullition.


L’Hydrogène en France – un potentiel en développement
Il devient évident que les énergies renouvelables vont prendre de l’ampleur et que le déploiement d’un modèle énergétique décentralisé est en cours pour répondre à l’objectif national, européen et même international de décarbonation. L’hydrogène suscite de plus en plus d’intérêt, et face à l’impact croissant de ce marché, il est essentiel pour les décideurs d’entreprise d’en comprendre la richesse et le potentiel de développement.


Le nouveau temps fort des professionnels de l’hydrogène
Le Congrès a vocation à devenir un véritable lieu d’échanges et d’expertise entre industriels, experts-chercheurs, porteurs de projets, investisseurs publics et privés, consultants, institutionnels, utilities et énergéticiens, pour avoir un panorama complet des perspectives de ce marché en pleine structuration.

500 professionnels sont attendus pour suivre les débats du congrès. Plus d’une centaine de speakers de haut niveau et d’expertise représentant les principaux acteurs du marché et de l’énergie seront présents à notre tribune ainsi que sur nos 3 scènes en salles thématiques.

Sachez enfin que les entreprises adhérentes aux syndicats de la FIEEC peuvent bénéficier de tarifs préférentiels (remise sur les FULL PASS Conférence et les Pass Horizons). N’hésitez pas à vous rapprocher de notre service communication pour en bénéficier : communication@fieec.fr.

 

Pour en savoir plus : https://horizons-hydrogene.com/

L’Electronique de puissance,
un enjeu stratégique pour la filière française

 

Le 15 juin dernier, experts et industriels se sont réunis autour de la 1e édition des « Rencontres de l’Innovation Technologique » organisée par la FIEEC. Conçues comme un cycle de rencontres autour de l’innovation technologique réunissant à chaque fois 2 grands témoins, il s’agit de partager les visions et expériences en favorisant les transferts d’innovation d’un marché à un autre autour de nouveaux produits ou process.

Cette 1e rencontre qui a rencontré un franc succès a permis de souligner le rôle fondamental de l’électronique de puissance dans les véhicules notamment. Rémi Bastien, vice-président de Renault qui intervenait comme Directeur du Programme PFA y a exposé, de façon claire et documentée, toute l’importance de cette Plateforme Automobile et les enjeux auxquels elle est soumise. Grâce à cette instance, la France s’est inscrite dans un challenge d’Excellence où tout doit être mis en œuvre pour réussir.

L’un des enjeux majeurs est la révolution des « WIDE BAND GAP » où les semi-conducteurs de nouvelle génération au Carbure de Silicium – les Sic, ou au Nitrure de Gallium – les GaN, vont bousculer les solutions Silicium. Toute la chaîne va être concernée, fabricants de semi-conducteurs, de circuits imprimés, intégrateurs. Un maitre mot : rendement optimum pour des produits décarbonés, au coût le meilleur. Les fabricants de semi-conducteurs sont donc impliqués avec au premier rang, notamment STMicroelectronics qui est l’un des leaders mondiaux.

Thierry Tingaud, vice-président Exécutif de ST, a quant à lui dressé un bilan des activités du groupe et de son engagement dans la Recherche et l’Innovation. Avec un focus tout particulier sur l’automobile, où STMicroelectronics intervient non seulement sur l’Electronique de Puissance mais aussi dans les ADAS (Advanced driver-assistance systems).

L’idée forte à retenir « Ça se passe maintenant, l’urgence est extrême et la coopération entre les acteurs, privés mais aussi publics, est fondamentale ! »

Comme l’a fait ressortir Benoit Lavigne, délégué général de la FIEEC, il s’agit d’un « challenge magnifique pour la filière française qui a de nombreux atouts pour réussir, et se doit d’être au rendez-vous de ce défi ». Coopérer pour le meilleur et la réussite de tous, il en va de la pérennité de ce secteur essentiel de notre économie !

Retrouvez la présentation de Rémi Bastien, Directeur du programme Electronique de puissance – PFA

Retrouvez la présentation de Thierry Tingaud, Vice-président Exécutif de STMicroelectronics

Cette 5e édition de l’EnerJ-meeting, dont la FIEEC est cette année encore partenaire, s’inscrit au cœur de l’actualité et des enjeux de transition énergétique et environnementale. Sous le haut patronage du Président de la République, cette journée unique permettra d’échanger – le 7 septembre 2021 au Palais Brongniart à Paris – sur les nouveaux challenges du « Bâtiment 2050 » au service d’un bâtiment sobre, sain et bas carbone.

Plus de 2000 acteurs et décideurs clés du bâtiment (donneurs d’ordre, instances publiques, prescripteurs dans la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre, industriels référents, start-up…) participeront à cette rencontre avec un programme de conférences, networking, exposition des innovations et rendez-vous d’affaires, dans le strict respect des règles sanitaires. Le format de cette année sera quant à lui hybride avec des services digitaux à haute valeur ajoutée : conférences en VOD à J+1 dans un espace dédié, streaming live, mises en relation business évoluées, application interactive de nouvelle génération, catalogue interactif, etc.

Des personnalités de renom et conférenciers référents ont par ailleurs confirmé leurs interventions en plénière, autour de deux séries de conférences : sur la Construction & la Rénovation pour un objectif « neutralité carbone 2050 ».

Sachez enfin que les entreprises adhérentes aux syndicats de la FIEEC peuvent bénéficier de tarifs préférentiels. N’hésitez pas à vous rapprocher de notre service communication pour en bénéficier : communication@fieec.fr.

Retrouvez le programme détaillé des plénières par ici.

Pour en savoir plus : enerj-meeting.com